ZÉRO ÉLÈVE SANS ÉCOLE: MOBILISATION MONDIALE POUR LA CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE !

DREIC / MARS 2020

ASSURER LA CONTINUITE PEDAGOGIQUE!
La délégation aux relations européennes et internationales et à la coopération (Dreic) coordonne les politiques européenne, internationale et de coopération relevant de la compétence du ministre chargé de l'éducation nationale. Elle contribue à l'ouverture internationale du système éducatif français et à sa valorisation à l'extérieur des frontières.Tout comme l'UNESCO, elle réalise des études comparatives et par l'intermédiaire de notre Délégué Académique Jean Bourdin (DAREIC- Rectorat Amiens), nous pouvons prendre connaissance des actions menées en ce moment par les gouvernements de nombreux pays touchés par l'épidémie.
Voici cette étude très intéressante.

En Europe et à l’international, les ministères de l’Éducation se sont mobilisés pour concevoir des plateformes mises à disposition des élèves et des enseignants, comprenant des ressources pédagogiques organisées par disciplines et par niveaux et des plateformes de formation des enseignants à l’enseignement à distance. Pour les pays qui ont un fonctionnement plus décentralisé, le partage des ressources et des outils s’effectue au niveau local.

REPONDRE AUX BESOINS DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTE PEDAGOGIQUE
 
Au Danemark, en Espagne, et à Malte, des centres d’appels ont été créés pour répondre aux questions des professeurs et des chefs d’établissement.

Des pays qui investissent sur la formation à l’enseignement à distance En Espagne, la plateforme INTEF de l’Institut National des Technologies pour l’Education et de la Formation des professionnels de l’éducation propose des formations dématérialisées à destination des professeurs.
En Italie, des webinaires sont organisés pour former enseignants et chefs d’établissements aux spécificités de l’enseignement en ligne (outils, stratégies, méthodes). Ces webinaires sont thématiques, génériques ou très spécifiques, tel quel celui portant sur l’enseignement des mathématiques dans le cadre de l’inclusion scolaire à distance.

Assurer la continuité des apprentissages par la télévision A partir du 28 mars, au Bengladesh, des cours de rattrapage pour les élèves des niveaux 6 à 10 (élèves du niveau 6ème au niveau 3ème en France) seront diffusés sur la chaîne Sangsad TV. Ces cours télévisés seront diffusés de 9h à 21h.
En Ouzbékistan, la commission gouvernementale a été chargée avec le ministère de l'Éducation publique, en collaboration avec les chaînes de télévision de la Société nationale de télévision et de radio d'Ouzbékistan, de filmer des leçons vidéo et de prévoir du temps d'antenne pour les programmes de formation. Une équipe technique est mobilisée pour la préparation et le tournage de didacticiels vidéo ; le tournage vidéo est en cours. Une fois les capsules prêtes, elles seront diffusées à la télévision et sur les pages des réseaux sociaux du ministère de l'Éducation, sur les sites internet officiels ainsi que sur des portails éducatifs.

Assurer la continuité pédagogique pour tous, ne laisser aucun élève de côté En Italie, 10 millions d'euros par an seront alloués pour acheter du matériel pédagogique pour les établissements qui accueillent des élèves ou des étudiants en situation de handicap. L’aide prévue vise à améliorer les propositions pédagogiques et didactiques spécifiques, grâce à l'utilisation d'outils facilitant l'apprentissage des élèves et étudiants handicapés, en fonction de leurs besoins spécifiques de formation. Les ressources distribuées, dans chaque province, par les Centres Territoriaux de Soutien (CTS) des régions, tant pour l'achat et la maintenance du matériel, que pour la fourniture du service.
Le canton de Vaud, en Suisse, conçoit actuellement des ressources à destination des élèves allophones.

L’EXEMPLE D’UN ETABLISSEMENT OUVERT AUX ELEVES DE MATERNELLE AUX LYCEENS
ZÉRO ÉLÈVE SANS ÉCOLE: MOBILISATION MONDIALE POUR LA CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE !
À Chongqing, un enseignement à distance a été mise en mis en place depuis le 10 février
 
L’enseignement à distance s’est déroulé en trois phases :
 
Phase de mise en place et d’appropriation : les élèves et les enseignants testent ensemble la plateforme Zoom qui leur sert de salle de classe virtuelle (utilisation de la plateforme : utilisation des liens de connexion, création d’un profil, prise en main du système audio et vidéo) ; activités très simples permettant aux élèves de prendre la parole à tour de rôle et aux enseignants de gérer la prise de parole des élèves. Le chef d’établissement a pris contact avec le service commercial de la plateforme Zoom pour disposer d’une utilisation illimitée de la plateforme ainsi qu’avec l’opérateur internet China Telecom pour garantir une connexion robuste avec une  bande passante à 500 méga-octets.
 
Phase d’implémentation : cours de 50 minutes en respectant l’emploi du temps initial. Les élèves et les professeurs se connectent de manière synchrone à la plateforme. Au lycée, les professeurs utilisent la plateforme Coursesites,  de Blackboard Collaborate. Au niveau du primaire, les élèves et les professeurs utilisent également l’application Wechat, utilisation similaire à WhatsApp, pour partager des fichiers et des devoirs. Les élèves prennent en photos leurs travail car bon nombre de parents ne disposent pas d’imprimantes à la maison. Une heure par jour est réservée aux élèves qui souhaiteraient bénéficier d’un accompagnement plus personnalisé. Deux enseignants sont employés à plein temps pour travailler de manière spécifique avec les élèves en situation de handicap (1 séance de 40 minutes par jour). Le principal organise plusieurs réunions en utilisant Zoom : une réunion par semaine avec tous les professeurs, une réunion par semaine avec tous les professeurs d’une même discipline et une réunion par semaine avec des enseignants qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement plus personnalisé (formation aux nouvelles technologies, gestion de classe, évaluation) et une réunion avec les représentants des parents d’élèves (la principal écoute et tente de résoudre les problèmes qui lui sont adressés)
Phase d’ajustement: Adaptation d’un emploi du temps aux besoins des élèves et des parents : 3 jours sont réservés aux cours, en format cours magistral, et deux jours sont dévolus au suivi (exercices, opérationnalisation).

Préparer les élèves aux examens
En République Slovaque, deux sites ont été conçus pour que les élèves puissent réviser leurs cours et s’entraîner aux examens de fin de scolaires. Pour l’exemen 9, correspondant aux épreuves du brevet national français, les élèves révisent ce qu’ils ont appris les années précédentes sur le site web de l'Institut national des Mesures Certifiées de l'Education, Test 9. Lien . Les élèves plus âgés peuvent se préparer à l’examen de Maturita équivalent au baccalauréat français sur le site Nucem Lien.

ADAPTER LE SYSTEME EDUCATIF : IL N’Y AURA PAS D’ANNEE BLANCHE POUR LES ELEVES
ZÉRO ÉLÈVE SANS ÉCOLE: MOBILISATION MONDIALE POUR LA CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE !
Modification ou non-modification du calendrier scolaire
Alors que certains pays comme la Bulgarie, la Croatie, la Hongrie ou le Luxembourg maintiennent leur calendrier scolaire, les vacances de Pâques sont avancées en Ecosse et au Pays-de-Galles pour maintenir la date de début des vacances scolaires.
En Nouvelle-Zélande, les vacances scolaires commenceront tôt, du 30 mars au 14 avril inclus. Pendant les vacances, le ministère de l’éducation néo-zélandais aidera les écoles à développer l'e-learning et d'autres options d'apprentissage à distance pour le deuxième trimestre.
En Thaïlande, le Bureau de l'éducation de la province de Chiang Mai a déclaré l’arrêt des cours en présentiel dans les 150 écoles privées dès le 17 mars. Les sites web des écoles ont annoncé l'arrêt temporaire de certaines activités et l'annulation des cours d'été. Par exemple, le Prince Royal's College a annoncé l'annulation de ses cours d'été et a ouvert une plateforme en ligne, comprenant des cours, des devoirs et des évaluations en ligne via Microsoft Word 365 et Google Classroom. Le Montfort College a reporté le démarrage du prochain semestre au 7 mai.

Maintien des dates d’examen En Bulgarie, en Croatie, en Solvénie, et aux Pays-Bas, les examens auront lieu à distance, ou pourront se dérouler dans les bâtiments scolaires en respectant une distance de sécurité de 1,5 mètre.
En Pologne, les dates des prochains examens de fin primaire, sont maintenues et les examens de fin d'études secondaires auront lieu aux dates prévues.
Certains pays n’ont encore pas pris de décision concernant le maintien, le report ou l’aménagement des examens, tels que la Chypre, la Lituanie, Malte, la Norvège, et la Suisse, excepté dans les cantons de Fribourg et de Vaud.

REPORT DES EPREUVES
 
Plusieurs Länder en Allemagne s’étaient entendus sur des dates d’épreuves communes de l’Abitur, baccalauréat allemand entre fin avril et mi-mai pour les disciplines allemand, mathématiques, anglais et français - les quatre disciplines qui bénéficient en Allemagne d’un référentiel fédéral. Chaque Bundesland étant responsable de l’organisation de ses examens, la fermeture des écoles a conduit les Bundesländer à prendre position sur les examens :  si certaines épreuves sont en cours en Rhénanie-Palatinat et en Hesse, la Bavière et le Mecklembourg-Poméranie orientale ont décidé de repousser les épreuves après la fin avril. Les autres Bundesländer n’ont pas officiellement changé leur calendrier d’épreuves, mais se préparent. Une réflexion à ce sujet est conduite actuellement au sein de la conférence des ministres de l’éducation des Bundesländer (KMK).
En Autriche, le ministre de l’éducation a annoncé qu’aucun élève ne serait diplômé avant le 18 mai, retardant le début des épreuves et des examens.
En Belgique (FWB), la suspension des épreuves est prévue jusqu’au 3 avril inclus.
En Espagne, le gouvernement a annoncé, 17 mars, que les dates des examens de fin de secondaire et d’entrée à l’université seront revues. En ce qui concerne les tests d’entrée à l’université, EVAU - Assessment for University Access, les deux ministères et les représentants des communautés autonomes ont exprimé leur volonté de travailler de manière coordonnée au bénéfice de tous les étudiants. En ce sens, il a été déterminé que ce test sera reporté. L'adaptation du calendrier d'inscription universitaire sera adaptée à celle du test. Le ministère a demandé aux établissements d’accorder une attention particulière au tutorat des élèves de 2e année du Bachillerato, équivalent du baccalauréat français qui doivent passer les examens d'accès à l'université, ainsi qu'aux élèves qui présentent des difficultés dans leur apprentissage.
En Estonie, aucun examen ni test de niveau ne sera organisé avant le 1er mai. En cas de reprise le 1er mai, les examens se tiendront fin mai-début juin.
En Grèce, les examens sont reportés à une date ultérieure, pas encore fixée.
En Lettonie, le Ministère de l’éducation a annoncé qu’il remettait à plus tard la tenue des examens de langues. Les examens qui devaient avoir lieu au cours des vacances de printemps sont finalement fixés du 12 au 15 mai 2020.
En République tchèque, le Ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports a rendu public un plan pour la réouverture des établissements scolaires et pour l’organisation des examens d’entrée dans les établissements du secondaire ainsi que pour la tenue de la maturita, équivalent du baccalauréat. Ce plan doit être voté au Parlement avant le 30 mars. La date d’organisation des examens sera directement dépendante de la suppression de la mesure gouvernementale concernant la fermeture des écoles primaires et secondaires. Ainsi, les examens d'entrée auraient lieu au plus tôt 14 jours après le retour des élèves sur les bancs de l’école. Quant à la maturita, après consultation de l'Association des directeurs des établissements secondaires, les épreuves écrites en langue tchèque et en langue étrangère seraient supprimées de la partie commune de l'examen. Pour assurer l’organisation des examens, même sous un format simplifié, le Ministre indique qu’il est crucial d'ouvrir les écoles avant le 1er juin 2020. Si les écoles ouvrent leurs portes ultérieurement, le certificat de fin d'études serait délivré sur la base des résultats des trois derniers bulletins scolaires.

 Suppression des épreuves et recours au contrôle continu Au Canada, dans la province d’Alberta, les examens sont annulés au niveau secondaire inférieur, au niveau 6 et 9, équivalents aux niveaux de sixième et de troisième. Dans une lettre aux parents, la ministre y explique que les élèves recevront une note finale et un bulletin de fin d’année. Les élèves âgés de 17-18 ans qui ont jusqu’à cette date obtenue des résultats satisfaisants seront en mesure de continuer leur cursus en université, et les chefs d’établissements sont autorisés à rajouter 15 points (sur les 100) pour chaque matière qui n’aurait pas pu être enseignée à distance. Les examens diplômants sont, hormis de rares exceptions, annulés. En ce qui concerne la province du Québec, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, estime le 22 mars que « l’année scolaire n’est pas en péril malgré la fermeture des écoles primaires et secondaires — publiques et privées — au moins jusqu’au 4 mai prochain. » « Advenant le cas où on n’ouvrirait pas nos écoles à partir du 4 mai, on va demander aux enseignants de tenir compte des évaluations précédentes », tout en rappelant que de 65 % à 70 % des jours de classes prévus au calendrier ont été donnés avant la déclaration d’état d’urgence sanitaire. À ses yeux, « il y a déjà suffisamment d’évaluations » pour qu’un enseignant « pren[ne] la décision » de faire passer ou redoubler ses élèves. »
En Estonie, la ministre de l’Éducation demande aux professeurs de renoncer temporairement aux évaluations des élèves en leur demandant de s’abstenir de noter pendant au moins deux semaines.
En Espagne, toutes les évaluations sont suspendues.
En Irlande, le ministère de l'éducation a déclaré qu'il travaillait activement avec la Commission des examens d'État, State examination commission, pour développer des dispositions d'urgence pour les examens du Junior et du Leaving Certificate. Il a demandé que les écoles donnent la priorité aux élèves des classes d'examen pour les préparer aux examens d'État. Tous les élèves concernés par le Leaving Certificate qui étudient les langues recevront des notes de 100 % au lieu des évaluations orales qui devaient avoir lieu en irlandais et dans les langues européennes modernes, a annoncé le ministre de l'éducation. Les examens oraux devaient commencer le 23 mars, mais ils ont été annulés. L'évaluation orale vaut 40 % des notes globales en irlandais, 25 % des notes globales au niveau supérieur et 20 % au niveau ordinaire dans les langues européennes vivantes. La date limite pour la soumission des travaux pratiques et des cours pour le Leaving Certificate a été repoussée au 15 mai. Tous les élèves qui devaient passer ces examens recevront une note complète pour cette partie de l'examen. Ces tests représentent jusqu'à 50 % des notes globales en musique de Leaving Certificate, 40 % en irlandais et 25 % dans les autres langues. Aucune décision n'a été prise en ce qui concerne les examens du Junior Certificate et "toutes les éventualités" ont été examinées. Un plan d'urgence est examiné pour décider d’annuler ou de reporter le Junior Certificate pour étudier les lieux possibles de passation.
Aux Pays-Bas, le gouvernement néerlandais a annoncé l’annulation des examens centraux de fin d’études, l’équivalent des épreuves du baccalauréat français. La validation ou non du diplôme de fin d’études sera ainsi déterminée uniquement sur la base des notes obtenues durant l’année scolaire.
Au Royaume-Uni, les épreuves du General Certificate of Secondary Education sanctionnant la fin du collège des élèves âgés en moyenne de de 16 ans, et celles du A Level, validant la fin des études secondaires et ouvrant l’accès à l’université, n’auront pas lieu.  Les candidats se verront attribuer des notes en fonction de leurs résultats pendant l’année. Pour autant, les diplômes seront bien validés, a annoncé le premier ministre. L’Ecosse a annoncé des mesures similaires à celles prises par l’Angleterre.
En Suède, l’examen de fin de scolarité obligatoire SweSAT, högskoleprovet, dont la date de passation était initialement fixée au 4 avril a été annulé. L’ambition du gouvernement est de garantir la continuité des apprentissages, même à un niveau minimal.
En Suisse, dans le canton de Fribourg, les évaluations prévues les 24 et 25 mars ont été annulées pour le passage du degré primaire au degré secondaire. Une solution est actuellement en préparation.

Adaptation des conditions de passation:  des examens en ligne
 
En Bulgarie, l'équipe de direction de l’Université américaine de Bulgarie a décidé que les examens de fin de semestre s’effectueraient en ligne, sans modifier les dates de passation.
Au Danemark, les établissements s'efforceront de proposer une autre forme d'examen, sous la forme d’un examen en ligne ou d’un devoir aménagé. Si l'établissement décide qu'il est impossible de remplacer l'examen, il programmera à la place un examen spécial.
Au Luxembourg, bien que le ministre de l’éducation ait maintenu les dates des examens, il a toutefois évoqué l’adaptation des épreuves en fonction des matières abordées lors de la période d’enseignement à distance. Celles n’ayant pas fait l’objet d’un approfondissement significatif se verront modifiées. II a été décidé d’adapter les procédures de l’examen de fin d’études secondaires. Afin d’assurer qu’aucun élève ne soit lésé, la politique du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse sera guidée par un double souci : faire en sorte que les questionnaires à l’examen de fin d’études portent uniquement sur la matière effectivement traitée en classe et garantir que la prise en compte des résultats de l’année scolaire ne se fasse pas au détriment de l’élève. Dans toute la mesure du possible, les questionnaires comporteront des questions ou sujets supplémentaires de façon à offrir une possibilité de choix. À la reprise des cours et jusqu’au début des épreuves prévu le 25 mai 2020, le programme restant sera traité et fera l’objet de devoirs en classe qui vous permettront d’obtenir une note annuelle dans chaque discipline.
Au Royaume-Uni, le premier ministre annonce que les élèves pourront être bénéficiaires de certifications. Les modalités d’évaluation sont en cours d’élaboration. La ministre de l’éducation galloise déclare comme priorité la garantie de la continuité des apprentissages pour les plus vulnérables. L’organisme soutenu par le gouvernement pour reconnaître et délivré les diplômes, Qualifications Wales, et les jury d’examen du Welsh Joined Education Committee seront réunis pour analyser les conditions de passation des examens finaux.
 

UN MEME OBJECTIF : L’INTERET DES ELEVES ET DES ENSEIGNANTS
ZÉRO ÉLÈVE SANS ÉCOLE: MOBILISATION MONDIALE POUR LA CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE !
Si le numérique permet un accès libre et massif à des ressources éducatives, il permet également aux enseignants et aux élèves de bénéficier de la démocratisation de l’accès aux ressources de partenaires éducatifs, institutionnels et privés. Les enseignants expérimentent pour repenser leurs pratiques et leurs métiers.

Un partage accru des outils et des ressources éducatives entre les enseignants d’un même établissement
En Italie, un réseau d’établissements scolaires “solidaires” a également été mis en place, notamment grâce aux établissements “pôles”, identifiés pour leur capacité d’innovation

Une opportunité de repenser les pratiques enseignantes En Slovénie, en réponse à un questionnaire qui leur a été communiqué, les professeurs sont de l’avis qu’il vaut mieux donner aux enfants moins de travail et les encourager à le terminer.

Des nouveaux métiers En Italie, 8,2 millions ont été débloqués pour améliorer l'apprentissage à distance en créant le métier d’animateur numérique.

Des ressources culturelles libres d’accès L’art, la culture, la littérature sont désormais accessibles à tous. De nombreux musées, bibliothèques et municipalités rendent leurs collections gratuites garantissant un accès illimité à des ressources culturelles.). En Slovénie, les familles et les élèves sont encouragés à lire. Les écoles/médiathèques scolaires fournissent des liens vers des bibliothèques et librairies en ligne gratuites.

Des opérateurs privés qui s’investissent dans le champ éducatif En République Tchèque, les éditeurs de manuels scolaires rendent gratuit l’accès aux manuels scolaires.

En Chine, en Hongrie, au Japon, et en Turquie, les opérateurs téléphoniques offrent aux élèves un accès gratuit à internet.

Maintenir les liens avec et entre les membres de la communauté éducative
ZÉRO ÉLÈVE SANS ÉCOLE: MOBILISATION MONDIALE POUR LA CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE !
Soutenir les familles
 
Le ministère de l’Education luxembourgeois et le Centre psycho-social et d'accompagnement scolaires lancent une campagne pour mieux vivre l'isolement avec des gestes à adopter au quotidien.
A Malte, aux Pays-Bas, au Portugal, les écoles sont devenues des espaces de soutien à ceux et celles qui s’engagent, dans le domaine de la santé, pour sauver des vies en assurant la garde de leurs enfants.

Protéger les élèves les plus vulnérables En Espagne, depuis le 16 mars, dans la région de la Catalogne, les autorités éducatives, en partenariat avec le département catalan du travail, des affaires sociales et de la famille et la banque CAIXA, ont mis en place un système de carte de crédit pour les élèves boursiers issus de familles aux revenus les plus modestes ou dépendantes de l’aide sociale. Ces cartes seront créditées de l’équivalent de la prestation journalière du service de cantine pour toute la durée de fermeture des cantines scolaires. Au total, plus de 160 000 cartes vont être distribuées via les mairies et les conseils régionaux. La communauté de Madrid a mis en place un service de livraison de repas pour 12 000 enfants avec le soutien de Telepizza et Rodilla. Dans les autres régions qui maintiennent un service de cantine, les familles sont dispensées du paiement des frais de cantine ou remboursées, des livraisons sont organisées ou des cantines sont maintenues ouverte. En Estonie et au Portugal, les autorités éducatives ont mis en place des systèmes de distribution de repas aux élèves issus de familles défavorisées.
En Espagne, aux Canaries, un système de soutien a été lancé pour aider les femmes et les enfants battus via les pharmacies où ils peuvent solliciter de l'aide en demandant une mascarilla 19, sorte de mot de code pour signaler sa situation.
En Autriche, les médecins scolaires mettent leurs connaissances et leurs compétences au service des malades dans les hôpitaux et les conseillers psychologues sont pour apporter un soutien aux membres de la communauté éducative
En Espagne, les locaux utilisés habituellement par les élèves sont mis à disposition des plus vulnérables. Ainsi, la mairie de Bilbao en collaboration avec la Croix Rouge aménage les omnisports en auberge afin d'accueillir les personnes sans domicile fixe.