UNESCO: UNE ÉQUIPE SPÉCIALE INTERNATIONALE SUR LES ENSEIGNANTS !

Tout apprenant mérite un enseignant qualifié. Les enseignants sont le principal facteur intrascolaire en matière d’apprentissage.
L’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Éducation 2030, aussi appelée l’Équipe spéciale sur les enseignants (TTF), est un partenariat unique créé en 2008 afin de défendre les enseignants et la profession enseignante dans le monde entier. Elle est chargée de mener des activités de plaidoyer, d’élargir les connaissances et de soutenir les pays dans la réalisation de la cible 4.c du quatrième Objectif de développement durable (ODD 4).

La TTF compte plus de 140 membres (entre autres des gouvernements nationaux, des organisations internationales, des organisations non gouvernementales [ONG], organisations de la société civile [OSC] et fondations internationales), qui collaborent afin de faire en sorte qu’il y ait des enseignants qualifiés, motivés et autonomes dans chaque salle de classe.
Parmi les nombreux facteurs déterminants d’une éducation de qualité et des résultats de l’apprentissage, le fait de disposer d’un enseignant qualifié et motivé dans la salle de classe est le facteur scolaire majeur. Le cadre ambitieux de l’ODD 4 – Éducation 2030 doit veiller à l’accomplissement de progrès considérables en ce qui concerne les questions relatives aux enseignants et à l’enseignement afin de répondre aux enjeux plus larges liés aux systèmes éducatifs.
La vision de l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Éducation 2030 est claire: l’enseignement devrait être une profession valorisée et chaque apprenant devrait suivre des cours enseignés par des professeurs qualifiés, motivés et autonomes au sein de systèmes performants, gérés de manière efficace et disposant des ressources nécessaires.

Pour concrétiser cette vision, la mission de la TTF est de mobiliser les Gouvernements et les autres parties prenantes à des fins de promotion des enseignants et d’un enseignement de qualité, en encourageant les efforts mondiaux, régionaux et nationaux par le plaidoyer, la création et le partage de connaissances ainsi que le soutien et l’engagement en faveur des pays.

La « pénurie d’enseignants », à la fois quantitative et qualitative, représente l’enjeu principal auquel le monde entier doit faire face aujourd’hui en ce qui concerne les enseignants et l’enseignement. Non seulement il n’y a pas assez d’enseignants dans de nombreux pays, mais en plus un grand nombre d’entre eux n’ont pas reçu une formation suffisante. La TTF estime que l’approche la plus efficace afin de combler ces lacunes est d’adopter des politiques enseignantes nationales et holistiques, couvrant l’éventail le plus large possible de dimensions imbriquées influant sur les enseignants et l’enseignement.

La mission de la TTF est alignée sur le cadre de l’ODD 4 – Éducation 2030 et sur d’autres instruments normatifs internationaux liés aux enseignants.


UNESCO: UNE ÉQUIPE SPÉCIALE INTERNATIONALE SUR LES ENSEIGNANTS !

Pour accomplir sa mission, la TTF articule son programme autour de trois axes d’action principaux, tels que définis dans son Plan stratégique 2018-2021. La logique veut qu’en 1) suscitant ou maintenant une prise de conscience de la priorité à accorder aux enseignants dans la sphère politique et 2) fournissant les connaissances les plus récentes, les parties prenantes soient en mesure de combler les pénuries d’enseignants dans leurs pays et contextes respectifs. Pour les pays sollicitant une assistance dans ces domaines, la TTF 3) facilite la fourniture d’un soutien spécifique aux pays.

1) Plaidoyer

La TTF vise à susciter et maintenir une prise de conscience de la priorité à accorder aux enseignants dans la sphère politique. Elle plaide surtout en faveur du dialogue social. L’élaboration et la mise en œuvre de politiques enseignantes nécessitent la participation de l’ensemble des parties prenantes, en commençant par les enseignants eux-mêmes. Le dialogue social est l’un des principaux moteurs de la cible de l’ODD relative aux enseignants.

2) Création et partage de connaissances

La place proéminente donnée aux enseignants dans le cadre de l’ODD 4 – Éducation 2030 renforce la nécessité de disposer de connaissances approfondies sur la situation des enseignants. Le suivi détaillé et régulier de la progression des pays en ce qui concerne les enseignants est indispensable et devrait aller de pair avec les efforts consentis pour combler les lacunes en matière de connaissances sur les enseignants et l’enseignement. La TTF s’appuie sur son expertise et son réseau de partenaires pour continuer à permettre un tel partage de connaissances et d’expériences. Elle joue en outre un rôle de soutien en matière de suivi de la cible 4.c de l’ODD 4.

3) Soutien et engagement en faveur des pays

Les politiques enseignantes sont propres à un contexte, c’est-à-dire qu’il n’existe pas d’approche « universelle ». Les pays demandant un soutien pour mettre au point une politique enseignante nationale peuvent solliciter l’assistance de la TTF. En tant que partenariat mondial, le rôle de la TTF est de déceler des partenaires et des compétences et de négocier le soutien pour les pays qui en font la demande.